Pourquoi sommes-nous stressés ?

Date: 16/12/2020

Qui n’a jamais ressenti cette pression ?
Au moment de passer son baccalauréat, son permis, un entretien d’embauche, un examen médical, lorsqu’on envisage son avenir ou lors d’un premier rendez-vous galant ?
Les exemples sont nombreux, et pourtant s’est-on seulement donné 1 minute pour se poser cette question ?

Moi la première, pendant longtemps j’ai ignoré ce point.
Et pourtant, lorsque j’ai reçu les bonnes informations, cela m’a permis d’avancer.

Voilà ce que j’ai appris :

Le stress n’est pas négatif en soi.
C’était un choc pour moi. J’ai toujours perçu le fait d’être stressée comme mauvais, comme un manque d’assurance.
Mais non, ce n’est pas le cas.

Le stress est simplement une réaction d’adaptation de notre corps face à une situation qui nous est inconnue, inhabituelle.
C’est un processus tout à fait naturel, que l’on utilise depuis la nuit des temps et qui nous permet de nous maintenir en vie.
En effet, c’est ce stress, par exemple, qui nous évite de traverser la route quand on voit un camion arriver.
C’est également ce stress qui a permis à nos ancêtres de la préhistoire de voir qu’il y avait une situation dangereuse (Bonjour mister le Mammouth) et d’y répondre de façon efficace.
Le stress est intimement lié à notre instinct de survie.

Ok, mais aujourd’hui il n’y a plus de mammouth ? Non ?
En effet, mais le stress se déclenche dès que notre corps détecte une situation qui change de notre quotidien.
C’est ensuite à nous de l’interpréter et surtout de rationaliser la situation.

Cette interprétation peut se faire via la théorie de la « double évaluation » de Lazarus et Folkman.
En gros, face à un élément stressant, un élément qui sort de notre ordinaire, nous avons 2 possibilités :

    o Soit on ne perçoit pas de menace, du coup tout va bien et on ne ressent pas de stress.

    o Soit on perçoit une menace.
Dans ce cas, il est important de prendre un peu de recul et de se demander si on a les ressources pour y faire face.
Est-ce qu’on a déjà vécu une situation similaire, est ce qu’on est capable de gérer, est ce qu’on a déjà connu pire, est ce que cela met notre vie en danger,…. ?
En réfléchissant ainsi, on se rend compte que, la plupart du temps, nous avons ces ressources et que nous sommes capables de gérer la situation. Nous ne ressentons donc pas le stress.
Mais parfois il arrive que, malgré cette prise de recul, nous ne trouvons pas les moyens de faire face à cette situation et nous entrons en état de stress. Si c’est le cas, pas de panique, il existe des solutions pour vous relaxer et retrouver un état de bien-être.

Parmi ces solutions, je peux vous mentionner :
    La médiation, le yoga, la sophrologie, l’hypnose,… et également la réflexologie.

Alors n’hésitez pas prendre un peu de recul, vous poser des questions et savourez le changement que vous allez opérer dans votre vie !

Racontez moi en commentaire ce qui vous stresse et ce que vous avez (ou non) fait pour y remédier.
Et n’hésitez pas à partager cet article pour qu’un maximum de vos proches puisse en bénéficier.
Prenez soin de vous.
Aurélia Wolff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *